En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. Explications et gestion des paramètres

Je viens sur La Vélodyssée en car

Vous souhaitez rejoindre l'itinéraire de La Vélodyssée en utilisant un car départemental ou longue distance ?

Prendre le car avec mon vélo, est-ce possible ?

  • car + véloCertains réseaux de cars départementaux acceptent les vélos toute l'année. L'été, certaines lignes de bus supplémentaires sont équipées de racks à vélo à l'arrière. Quelques-unes les placent en soute. 
  • Bon à savoir : Dénichez des informations pratiques sur les services car+vélo dans la rubrique « détail » des étapes.
  • Attention : les places sont limitées, pensez à réserver au moins 1 jour avant !
  • Astuces : arrivez 15 minutes avant le départ du car pour avoir le temps d'organiser la prise en charge de votre cycle. Prévoyez des élastiques pour bloquer les freins du vélo ; un tendeur pour tenir le vélo dans la soute du bus.

Quelles lignes de car+vélo desservent La Vélodyssée ?

  • Sur le réseau régional de Bretagne, vous pouvez rejoindre Roscoff, Morlaix, Carhaix, Rosporden, Rostrenen ... 
    En savoir plus sur les bus transportant votre vélo gratuitement l'été en Bretagne (réservation fortement recommandée).
  • Sur le réseau régional en Pays de la Loireles lignes d'autocar TER n°12 Nantes<>St-Jean-de-Monts + n°13 Nantes<>La Barre-de-Monts/Fromentine et l'ile de Noirmoutier + ligne 17 du réseau Lila de St-Nazaire à St-Brevin + les week-ends en juillet et août la ligne 71 reliant Nantes et Blain.
    Nouveauté 2017 : le Département de Loire-Atlantique propose pour l'été une navette gratuite qui transportera 8 passagers et leur vélo sur le pont de St-Nazaire (ralliant St-Brévin et St-Nazaire), et ce 9 fois par jour.
  • En Gironde, les cars départementaux acceptent les vélos dans les soutes, pour 1 €/vélo.
  • Dans les Landes, les réseaux départementaux XL'R (2€/vélo) et Yego (gratuit) vous transportent avec votre cycle des gares SNCF jusqu'aux stations balnéaires traversées par La Vélodyssée : Mimizan, Biscarosse, Parentis, Léon, Hossegor, Capbreton.
  • En Pyrénées-Atlantiques, il est possible de charger son vélo en soute à bord des lignes du réseau interurbain qui rejoignent Bayonne, sauf la ligne 816 Bayonne-Hendaye. 
  • Depuis l'Angleterre ou Paris, vous pouvez rejoindre Bayonne dans un bus spécialement aménagé pour transporter des cyclistes et leurs vélos (dans une remorque).
    www.bike-express.co.uk
  • Sur le réseau national et international : plusieurs compagnies de bus longues distances offrent un transport à petit prix vers ou depuis les grandes villes : Eurolines, Flixbus, Isilines, Ouibus et acceptent votre vélo monté ou démonté. Renseignez-vous bien sur les conditions d'embarquement de vos vélos en consultant les sites web des compagnies.

Car+vélo : des solutions alternatives existent

Vous n'avez pas de vélo ou pas en assez bon état ? Il n'y a plus de place disponible dans le train ?

loueurs Accueil Vélo

  • Pensez au rapatriement de votre vélo jusqu’à votre destination finale (Mimizan, La Rochelle, Nantes…).
    Exemples de tarifs avec France Vélo :
    Bayonne – Bordeaux = 124€ (tarif unique pour 1 à 10 vélos)
    Hendaye – Nantes = 296€ (tarif unique pour 1 à 10 vélos)
  • Pensez à louer un vélo restituable à la fin de votre parcours : plusieurs loueurs offrent ce service "one-way"

 

> Consulter les autres modes de transport