Groupe à vélo, Lac de Guerledan © A. STAPF
Yoga & vélo © A. STAPF
south

Douleurs à vélo : comment les éviter

Ne plus avoir mal partout quand on fait du vélo, c'est possible ! On vous explique comment y remédier.

Oui le tourisme à vélo est un sport qui se pratique en étant assis. Pour autant, cela ne veut pas dire que l'on ressent aucune douleur physique. Il est normal d'endurer des douleurs au niveau des muscles sollicités, mais il est anormal de souffrir au niveau des lombaires, des genoux, des trapèzes ou encore des cervicales. Très souvent, les responsables sont : une mauvaise posture et de mauvais réglages. Voici donc nos conseils pour ne plus avoir mal et améliorer votre confort.

La position est la clé

Ce n'est pas le plus évident, mais c'est sûrement une des raisons principales de vos douleurs. Si vos réglages sont inadaptés, vous risquez d'être dérangé. Avant de vous mettre en selle, prenez le temps de vérifier la largeur du cintre, la hauteur ou le recul de votre selle, la taille de vos manivelles ou encore le positionnement de vos cales. Si vous n'avez pas trouvé la position idéale, on vous conseille d'apporter votre multi-outil pour ajuster vos réglages en cours de route. Le plus important est d'être à l'écoute de votre corps et de vos besoins.

Mauvais réglages = vilaines douleurs

Afin de prévenir les maux ou de les stopper à l'avenir, on vous donne quelques conseils douleur par douleur.

Douleurs au niveau de la nuque

Lorsqu'on a des douleurs, elles s'étendent généralement jusque dans vos cervicales. Là aussi, c'est votre selle qui ne doit pas être bien positionnée. Il faut ajuster la hauteur de votre guidon par rapport à votre selle, ainsi que l'avance de cette dernière. En plus de potentiels mauvais réglages, les douleurs aux cervicales peuvent être liées à une crispation du cycliste sur son vélo. Sans vous en rendre compte, vous remontez vos épaules, provocant ainsi des douleurs à la nuque. Détendez-vous, vous êtes en vacances, on est là pour en profiter !

Douleurs de dos

Les maux de dos sont souvent le résultat d'un guidon mal réglé. S'il est trop large, trop étroit ou mal centré, vous risquez de ressentir des douleurs dorsales et cervicales. Si vos cocottes ne sont pas à la même hauteur ou votre selle trop haute, rebelote ! La posture recommandée est d'avoir le buste penché entre 30° et 35°. Sur le vélo, il ne faut pas vous tasser, ni enrouler votre colonne vertébrale, faites appel à vos abdos ! Et pour les plus motivés d'entre vous, avant de partir pour votre étape du jour et d'en prendre plein les yeux, incluez une séance de gainage dans votre échauffement. 

vélo et outil

Les lombalgies

Comme ces douleurs sont désagréables ! Les maux de lombaires peuvent s'expliquer par un mauvais réglage de la selle (et oui, encore !). Concernant la selle, il vous faut vérifier son inclinaison et sa position. La meilleure solution reste toujours de tester et de changer quand ça ne va pas. Il n'y a pas de honte à devoir régulièrement adapter ses réglages, même les cyclistes les plus chevronnés ajustent leurs vélos à chaque sortie !

Douleurs aux fesses

Si d'avoir mal aux fesses pendant une activité cyclable semble normal, il y a quand même une part d'anormalité. Pour y remédier, on vous conseille de choisir une selle adaptée à votre morphologie, vos besoins et votre pratique. Il existe des modèles arrondis, semi-arrondis, évidés, ajourés ou plats. Plus la selle est courbée, plus le confort est optimal. La selle plus plate est cependant recommandée pour des pratiques sportives plus longues. Contrairement aux idées reçues, la selle en cuir est le top du top ! Avec le temps elles épousent parfaitement votre morphologie et votre popotin vous en remerciera ! 

Vous avez une selle adaptée, mais toujours mal ? Essayez de modifier vos réglages. Pour soulager les douleurs fessières à vélo, il faut privilégier une position naturelle. Vous pouvez par exemple vérifier l'inclinaison, surélever ou baisser le siège ou régler la hauteur de vos guidons.

Douleurs à la rotule

Si vous ressentez des douleurs au niveau de vos rotules, il y a de fortes chances que ce soit la hauteur de votre selle la responsable. Mais cela peut aussi être dû à l'utilisation de pédales ayant une trop grande liberté latérale et angulaire. De ce fait, votre bassin se déplace légèrement. D'où les maux ressentis. Pour y remédier, veillez à l'état de vos pédales et à ce que votre selle soit toujours dans l'axe du cadre du vélo. Si les douleurs persistent, n'hésitez pas à un consulter un ostéopathe.

Douleurs périnéales

Le choix de la selle importe énormément pour éviter ce genre de douleurs. Il existe des selles ajourées, qui permettent un meilleur confort et évitent les douleurs périnéales. L'erreur à ne pas commettre, c'est d'avoir une selle trop étroite. Elle crée une surcharge sur vos muscles périnéaux en reposant sur votre plancher pelvien plutôt que sur des butées osseuses. Optez pour une selle plus large si vous avez ce genre de douleurs. L'ajustement de la hauteur, l'inclinaison, le recul et la symétrie avec le cadre de vélo doit aussi être adapté.

La clinique PhysioVélo propose des vidéos éducatives et des conseils sur Youtube, de quoi vous aidez dans vos recherches du meilleur confort à vélo !

Vous l'aurez compris, les réglages sont primordiaux pour un confort optimal sur votre vélo, surtout lorsque l'on part en voyage à bicyclette sur plusieurs jours. Il ne faut pas hésiter à tester et adapter au fur et à mesure vos réglages. Vous pouvez aussi vous rendre dans un magasin spécialisé où l'on vous donnera de précieux conseils et où vous pourrez tester le produit avant de l'acheter. Et si vous souffrez toujours malgré les corrections, une visite médicale s'impose, une étude posturale, résout bien souvent des problèmes !

Vous avez aimé ? Vous aimerez surement ça aussi...