Cyclistes en gare d'Arcachon © LaVelodyssee-Aurelie-Stapf
south

Voyager en train avec son vélo

Vous souhaitez rejoindre avec ou sans votre vélo l'itinéraire de La Vélodyssée par le train ?

 

Comment rejoindre l'itinéraire de La Vélodyssée par le train?

Si la question revient aussi régulièrement, c'est qu'il est important de se la poser pour se préparer en amont et profiter pleinement du voyage. Pour y répondre de manière la plus simple et précise possible, cet article est organisé en cinq parties :

  • Rejoindre l'itinéraire grâce aux grandes gares ;
     
  • Les conditions de transport des vélos classiques ;
     
  • Les conditions de transport des vélos spécifiques et accessoires ;
     
  • Des solutions alternatives au voyage en train ;
     
  • Quelques informations de la SNCF : travaux, nouveautés pour les cyclistes, partenariats...


Sans plus tarder, rentrons dans le vif du sujet !

 

Les grandes gares, ces portes d'entrée vers La Vélodyssée

Les 1250 kilomètres constituant l'itinéraire sont ponctués de gares majeures aux emplacements stratégiques : Morlaix, Nantes, La Rochelle, Bordeaux, Hendaye. Ces gares sont connectées au reste du territoire français et proposant ainsi un accès direct à la côte Atlantique française. A noter qu'il est très souvent possible de rallier ces grandes gares grâce aux différents prestataires autocaristes. Elles permettent également de parcourir l'itinéraire de La Vélodyssée de haut en bas, offrant ainsi une plus grande liberté dans le cas d'un voyage "one-way" par exemple.

Voici la carte du réseau ferré de France :

Retrouvez l’emplacement des gares sur les cartes des parcours de notre site web, en cochant le filtre "Gare" dans la rubrique ⓘ.

 

Les conditions de transport des vélos classiques

Si votre vélo est démonté et rangé dans une housse de 120 cm de hauteur pour 90 cm de largeur, alors il est considéré comme bagage à main et ne nécessite pas de réservation, il est accepté gratuitement dans la limite des places disponibles, à bord de tous les trains (option bagage supplémentaire pour les trains OuiGo).

Cependant, s'il n'est pas démonté ou plié, alors les conditions de transport des vélos "classiques" varient selon le type de train que vous empruntez.

Voici un résumé :

 

    Tableau récapitulatif

    Tableau récapitulatif



    Les conditions de transport des vélos spécifiques et accessoires

    S'il existe des solutions pour le transport de vélo classique, ce n'est malheureusement pas encore le cas pour les modèles moins standards. Pour des raisons de sécurité, les remorques à vélo ne sont pas autorisées dans les trains Intercités, TER et TGV, quelles que soient leur taille ou leur forme. Les vélos "hors gabarit" suivent le même régime et sont interdits à bord pour les mêmes raisons : tandems, tricycles, vélos couchés, vélos-cargos, etc...

    Types de vélos interdits à bord de la SNCF

    Train + vélo : des solutions alternatives existent !

    • Solution N°1 : Pensez au rapatriement de votre vélo jusqu’à votre destination finale en façade Atlantique (Mimizan, La Rochelle, Nantes…).

    Exemple avec le prestataire BicyBAGS qui propose de rapatrier vos deux vélos pour 23€ par tranche de 100km et 20€ pour 5 vélos par tranche de 100km (service disponible entre Nantes et Hendaye).

    • Solution N°2 : Sachez que la SNCF possède aussi un service de livraison de bagages à domicile. Un service qui fait peau neuve et que vous pourrez retrouver à partir de juin 2021. Avant que le service ferme temporairement ses portes, vous deviez compter 80€/vélo/trajet, considéré comme bagage volumineux.

    • Solution N°3 : Pensez à louer un vélo restituable à la fin de votre parcours : plusieurs loueurs offrent ce service "one-way".
       
    • Solution N°4 : Louez un vélo à la descente du train ou dans les environs de votre hébergement : retrouvez ici la carte des loueurs de vélos labellisés Accueil Vélo à la descente du train.
       
    • Solution N°5 : Utilisez les kits de démontage à votre disposition à partir du 14 juillet en gares de Hendaye, St-Jean-de-Luz, Ciboure, Biarritz, Bayonne, St-Vincent-de-Tyrosse, Dax, Bordeaux St-Jean, Arcachon, La Teste, La Rochelle, Nantes.

     

    Quelques informations de la SNCF, des travaux, des nouveautés pour les cyclistes, des partenariats... tout ce que vous devez savoir !

    Tout d'abord, pour compléter les informations présentes sur cette page ou en cas de besoin spécifique, nous vous invitons à consulter le site de la SNCF et sa page dédiée au transport de vélo. Le site français LeCyclo peut également être l'aide précieuse que vous recherchez lors de la préparation de votre voyage.

    Pour les Intercités et TGV, achetez votre billet voyageur + vélo en ligne sur le site de la SNCF. Les trains TER, OUIGO et iDTGV n'offrent pas cette possibilité.

    Dans tous les trains, le nombre de places dédié aux vélos est limité. Nous vous conseillons d'arriver suffisamment en avance, d'éviter les horaires d'affluence et d'anticiper votre réservation.

    Dans un soucis de qualité, des initiatives ainsi que des projets d'aménagement peuvent être orchestrés par la SNCF. Nous tâcherons de vous informer des principales actions menées pouvant vous concerner.

     

    Bon voyage ! 😎

     

    Vous avez aimé ? Vous aimerez surement ça aussi...