Je me déplace en train + vélo

Vous souhaitez rejoindre avec ou sans votre vélo l'itinéraire de La Vélodyssée en utilisant le train ?

 

    Voyager avec mon vélo, est-ce possible ? Est-ce gratuit ? Faut-il réserver ?

    • Si votre vélo est démonté et rangé dans une housse de 120 cm de hauteur pour 90 cm de largeur :

    Il est considéré comme bagage à main et ne nécessite pas de réservation, il est accepté gratuitement dans la limite des places disponibles, à bord de tous les trains (option bagage supplémentaire pour les trains OuiGo).

    • Si votre vélo n'est pas démonté et/ou plié :

    TER 

    Gratuit, sans réservation, dans la limite des places disponibles, suspendu ou placé dans un espace prévu à cet effet.
    ! Attention : conditions particulières l'été en Nouvelle-Aquitaine (informations 2019 à venir)

     

    Intercités

    Pour les trains reliant les Pays de la Loire, le Poitou-Charentes, Nantes à Bordeaux et à bord du train Intercités Bordeaux - Montauban - Toulouse - Montpellier - Nîmes - Marseille - Nice (la réservation doit se faire en même temps que l'achat du billet du voyageur) : Tous les passagers à bord d'un train Intercités, accompagnés d'un vélo, doivent impérativement payer un supplément de réservation d'un emplacement spécial, dont le prix varie de 5 à 10 euros en fonction des lignes

     

    TGV

    Réservation obligatoire à 10 € par vélo (elle doit se faire impérativement en même temps que l’achat du billet voyageur).

    Bon à savoir : Pour les Intercités et TGV, achetez votre billet voyageur + vélo en ligne sur www.oui.sncf ou www.trainline.frLes trains TER, Ouigo et iDTGV n'offrent pas cette possibilité.

    Bon à savoir : dans tous les trains, le nombre de places dédié aux vélos étant limité, nous vous conseillons d'arriver suffisamment en avance, d'éviter les horaires d'affluence et d'anticiper votre réservation.

     

    Tout savoir sur vélo+train : www.oui.sncf

     

    Et voyager avec un tandem, une remorque ?

    Il est possible de voyager avec un vélo couché, un tandem, un tricycle ou une remorque à la condition qu'ils soient démontés, placés dans une housse ou filmés (aux dimensions max 120 x 90 cm) et rangés dans les espaces dédiés aux bagages.

     

    Train+vélo : des solutions alternatives existent !

    • Solution N°1 : Pensez au rapatriement de votre vélo jusqu’à votre destination finale en façade Atlantique (Mimizan, La Rochelle, Nantes…).
      Exemples de tarifs avec France Vélo :
      Bayonne – Bordeaux = 124€ (tarif unique pour 1 à 10 vélos)
      Hendaye – Nantes = 296€ (tarif unique pour 1 à 10 vélos)
    • Solution N°3 : Pensez à louer un vélo restituable à la fin de votre parcours : plusieurs loueurs offrent ce service "one-way"
    • Solution N°5 : Utilisez les kits de démontage à votre disposition à partir du 14 juillet en gares de Hendaye, St-Jean-de-Luz, Ciboure, Biarritz, Bayonne, St-Vincent-de-Tyrosse, Dax, Bordeaux St-Jean, Arcachon, La Teste, La Rochelle, Nantes.

    Conseil : Privilégiez un trajet à bord des trains non ciblés par l’interdiction vélo (max 6 à 12 places vélos par train selon l’horaire). Sur ces trains, les conditions de transport des vélos habituelles s’appliquent : en savoir plus sur le site TER Nouvelle-Aquitaine.

    Vous avez aimé ? Vous aimerez surement ça aussi...